Foot Vallée du Lot Capdenac : site officiel du club de foot de CAPDENAC GARE - footeo

FVLC1 chute en Coupe de France

31 août 2012 - 14:12

Élimination logique de FVLC1 en Coupe de France

Le hasard du tirage au sort de la Coupe de France, peu clément cette année, imposait un 2e déplacement aux «cheminots» chez un concurrent direct pour l'accession la saison passée, Druelle.
Ce déplacement ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices pour les protégés de Pat Gauthier avec des blessés, des non-qualifiés, des absences et une défection de dernière minute qui obligea l'équipe à se déplacer à 13.

L'entame de match capdenacoise est remarquable défensivement avec un bloc équipe bien en place. Les assauts locaux sont repoussés sans que Sylvain Blanpied ne soit inquiété.
A contrario, les contres «cheminots» auraient pu faire mouche s'il n'y avait pas eu un manque de puissance ou précision, Bensaid Wilfried (15e, 17e et 38e), Lotfy Belgour d'une frappe des 20 mètres à la 20e et John Abelin (27e).
Ces temps forts non concrétisés ouvrent la porte aux locaux plus incisifs mais Blanpied s'interpose avec brio 3 fois entre la 33e et la 40e.

La pause arrive à point nommé pour les 2 équipes tant les largesses dans le marquage se multipliaient et laissaient augurer un chaos défensif.

La reprise des citrons voit 2 équipes s'observer sans réel danger pour les portiers.
62e, tournant du match, à 35 mètres du but, Lotfy Belgour ajustait un superbe lob dévié en corner par une superbe parade du diable du portier local.
Dans la minute suivante, sur une diagonale, un défenseur local effleure un ballon aérien qui arrive dans les pieds d'un attaquant hors jeu.
Le référé ne siffle pas considérant que le ballon a été touché par un Capdenacois. L'attaquant local ne se fait pas prier et ouvre le score 1-0.
FVL Capdenac est abasourdi.
Une minute plus tard, une mauvaise relance capdenacoise va directement dans les pieds d'un adversaire qui double la mise.

La défaite capdenacoise est amère mais, sans compter les erreurs défensives directes, a manqué trop d'impact et de tenue de ballon. Les nombreuses absences se sont payées cash.

Commentaires

Aucun événement